Horaire des conférences
Le jeudi 12 mars

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • définir l’hématurie ;
  • élaborer un diagnostic différentiel ;
  • prescrire le bilan paraclinique de base et effectuer le suivi ;
  • préciser les indications d’une orientation en spécialité.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • reconnaître le tableau clinique de la rétention urinaire et de l’infection urinaire chez la personne âgée, chez le patient ayant un trouble cognitif ou chez le porteur d’une sonde ; 
  • prescrire le traitement antibiotique en fonction des autres maladies du patient, de sa fonction rénale et des interactions médicamenteuses ; 
  • discuter de la conduite à suivre en présence d’une bactériurie asymptomatique et d’une infection urinaire sur sonde à demeure ; 
  • entreprendre le traitement de la rétention urinaire aiguë et prescrire le bilan pour en déterminer la cause.

  •  

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • établir un diagnostic différentiel lors d’une découverte fortuite (kystes rénaux, kyste parapyélique, syndrome de la jonction pyelo-calicielle, angiomyolipome) ; 
  • prescrire les examens complémentaires, au besoin, en soupesant les risques et les avantages ; 
  • estimer le risque de malignité ou de surdiagnostic et en discuter avec le patient pour établir un plan de suivi, le cas échéant ;
  • réviser les indications de dépistage de la polykystose rénale.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • revoir les mécanismes de l’homéostasie corporelle du potassium ;
  • préciser les répercussions de l’hyperkaliémie comme facteur de risque d’événements morbides ou mortels d’origine cardiovasculaire ; 
  • établir un schéma structuré de l’évaluation de l’hyperkaliémie ; 
  • nommer les principaux médicaments susceptibles d’influencer la kaliémie ;
  • reconnaître les valeurs « paniques » ou d’alerte ; 
  • décider dans quelle situation une valeur légèrement anormale demande un suivi ou une évaluation ; 
  • prescrire les examens paracliniques appropriés et en faire le suivi ;
  • dresser un plan d’intervention thérapeutique, selon la gravité de l’hyperkaliémie ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • définir la protéinurie et la confirmer ;
  • élaborer un diagnostic différentiel, rechercher les causes ;
  • prescrire le bilan paraclinique complémentaire et en assurer le suivi ; 
  • entreprendre le traitement ;
  • discuter des risques de maladie cardiovasculaire ou de détérioration de la fonction rénale en présence de protéinurie ;
  • référer en spécialité au moment opportun.

  •  

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • définir l’infection urinaire simple, l’infection urinaire compliquée, l’infection urinaire récidivante et la bactériurie asymptomatique ;
  • différencier l’infection urinaire de la prostatite aiguë bactérienne, de la prostatite chronique bactérienne et de la prostatodynie ; 
  • prescrire le bilan paraclinique approprié ;
  • instaurer l’antibiothérapie, au besoin, en tenant compte de la résistance locale aux antibiotiques ;
  • diriger en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • discuter avec son patient des arguments pour et contre un dépistage précoce du cancer de la prostate en 2020 ; 
  • réviser les approches thérapeutiques du cancer de la prostate ;
  • différencier les catégories de symptômes du bas appareil urinaire et de la vessie hyperactive chez l’homme ;
  • prescrire un bilan paraclinique ; 
  • en présence de symptômes du bas appareil urinaire et d’hypertrophie bénigne de la prostate ou de symptômes de vessie hyperactive et d’hypertrophie bénigne de la prostate, discuter des mesures de traitement non pharmacologiques et pharmacologiques ;
  • établir la conduite à tenir lors de la découverte fortuite de la prostatomégalie à l’échographie ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • expliquer les conséquences de l’insuffisance rénale chronique sur le taux d’hémoglobine  et le métabolisme du fer, l’hypervolémie et l’hypertension artérielle et finalement sur le déséquilibre de l’axe phosphocalcique (troubles Minéraux Osseux) et le risque de fracture ;
  • en présence d’insuffisance rénale, différencier l’anémie par spoliation digestive de l’anémie attribuable à l’insuffisance rénale ;
  • prescrire les examens complémentaires pertinents ;
  • prescrire le traitement adapté à la situation clinique ;
  • décrire la place de l’approche interprofessionnelle ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • définir la protéinurie et la confirmer ;
  • élaborer un diagnostic différentiel, rechercher les causes ;
  • prescrire le bilan paraclinique complémentaire et en assurer le suivi ;
  • entreprendre le traitement ;
  • discuter des risques de maladie cardiovasculaire ou de détérioration de la fonction rénale en présence de protéinurie ;
  • référer en spécialité au moment opportun

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • définir l’infection urinaire simple, l’infection urinaire compliquée, l’infection urinaire récidivante et la bactériurie asymptomatique ;
  • différencier l’infection urinaire de la prostatite aiguë bactérienne, de la prostatite chronique bactérienne et de la prostatodynie ; 
  • prescrire le bilan paraclinique approprié ;
  • instaurer l’antibiothérapie, au besoin, en tenant compte de la résistance locale aux antibiotiques ;
  • diriger en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • discuter avec son patient des arguments pour et contre un dépistage précoce du cancer de la prostate en 2020 ; 
  • réviser les approches thérapeutiques du cancer de la prostate ;
  • différencier les catégories de symptômes du bas appareil urinaire et de la vessie hyperactive chez l’homme ;
  • prescrire un bilan paraclinique ; 
  • en présence de symptômes du bas appareil urinaire et d’hypertrophie bénigne de la prostate ou de symptômes de vessie hyperactive et d’hypertrophie bénigne de la prostate, discuter des mesures de traitement non pharmacologiques et pharmacologiques ;
  • établir la conduite à tenir lors de la découverte fortuite de la prostatomégalie à l’échographie ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • expliquer les conséquences de l’insuffisance rénale chronique sur le taux d’hémoglobine  et le métabolisme du fer, l’hypervolémie et l’hypertension artérielle et finalement sur le déséquilibre de l’axe phosphocalcique (troubles Minéraux Osseux) et le risque de fracture ;
  • en présence d’insuffisance rénale, différencier l’anémie par spoliation digestive de l’anémie attribuable à l’insuffisance rénale ;
  • prescrire les examens complémentaires pertinents ;
  • prescrire le traitement adapté à la situation clinique ;
  • décrire la place de l’approche interprofessionnelle ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Le vendredi 13 mars

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • expliquer les principes de pharmacocinétique, de clairance rénale et non rénale, de liposolubilité et d’hydrosolubilité ; 
  • nommer un médicament potentiellement néphrotoxique ;
  • évaluer le risque de néphropathie causée par un agent de contraste et assurer le suivi après un examen avec agent de contraste ;
  • réviser la notion de néphroprotection en général.

  •  

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • en présence d’insuffisance rénale, cesser ou ajuster la prescription de certains médicaments de classes particulières : 
    • agents anticoagulants ;
    • médicaments utilisés pour le traitement du diabète ;
    • médicaments utilisés dans le traitement de la douleur ;
    • antibiotiques et antiviraux ;
    • antiplaquettaires ;
    • antihypertenseurs.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • définir et stratifier l’insuffisance rénale aiguë et chronique ;
  • établir un diagnostic  différentiel ;
  • repérer les patients qui nécessitent une prise en charge urgente ;
  • prescrire le bilan paraclinique initial et en assurer le suivi ;
  • amorcer le traitement ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • définir l’hyponatrémie, aiguë ou chronique ;
  • revoir les principes physiologiques régulant la natrémie ;
  • établir un schéma structuré de l’évaluation de l’hyponatrémie ; 
  • nommer les principaux médicaments susceptibles d’influencer la natrémie ;
  • reconnaître les valeurs « paniques » ou d’alerte ; 
  • décider dans quelle situation une valeur légèrement anormale demande un suivi ou une évaluation ; 
  • prescrire les examens paracliniques appropriés et en faire le suivi ;
  • dresser un plan d’intervention thérapeutique, en phase aiguë ou chronique, selon la gravité de l’hyponatrémie ;
  • orienter en spécialité au moment opportun.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • différencier le tableau clinique de l’hypogonadisme de celui des troubles érectiles ; 
  • prescrire le bilan paraclinique permettant de préciser le diagnostic ; 
  • entreprendre un traitement par la testostérone ou par un inhibiteur de la PDE5 ou une association de testostérone et d’un inhibiteur de la PDE5 ; 
  • discuter des effets de la testostérone sur l’appareil cardiovasculaire et des risques de cancer de la prostate.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • reconnaître les facteurs de risque d’une lithiase urinaire ;
  • prodiguer les conseils de base en prévention d'une lithiase urinaire ;
  • diagnostiquer une colique néphrétique ;
  • établir la séquence du bilan paraclinique initial et de suivi du patient atteint de lithiase ; 
  • amorcer le traitement d’une colique néphrétique ;
  • prescrire un traitement pharmacologique pour prévenir les récidives ;
  • discuter des facteurs influant sur la prise en charge d’une lithiase urinaire découverte fortuitement.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • élaborer un diagnostic différentiel en présence de pollakiurie, d’incontinence impérieuse ou d’effort ;
  • utiliser les outils pertinents pour le dépistage de la vessie hyperactive ;
  • proposer les modifications des habitudes de vie, la thérapie comportementale et les mesures pharmacologiques en présence d’une vessie hyperactive ou d’incontinence d’effort ;
  • discuter du rôle du traitement chirurgical de l’incontinence urinaire d’effort ;
  • orienter vers le bon spécialiste au moment opportun.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • réviser le tableau clinique et l’examen physique du patient adulte ayant une masse scrotale ;
  • discuter des indications de traitement des masses scrotales ;
  • élaborer le diagnostic différentiel d’un scrotum douloureux et prescrire le bilan ; 
  • reconnaître rapidement les problèmes nécessitant une intervention urgente (torsion non testiculaire) ; 
  • diriger en spécialité au moment opportun.

Des situations hors de notre contrôle peuvent parfois nous obliger à modifier l’horaire sans préavis.

SERONT PRÉSENTS AVEC UN KIOSQUE

CNESST   |   Conseil et Investissement Fonds FMOQ inc.   |   Dufort et Lavigne
Medfar Solutions Cliniques   |   Omnimed   |   PFIZER   |   Somabec